[PHOTOS] Dans la nuit, la solitude n'existe plus

Quand l'obscurité enveloppe la ville de ses bras sombres, chaque détail est abreuvé d'un jour nouveau par les lumières fugaces de la nuit. Leur force poétique et leur humanité s'en trouvent réhaussées : c'est la flamme qui tient au chaud, unis, les solitaires et les rêveurs nocturnes. Dans la nuit, la solitude n'existe plus.


Photos : Pierre-Yves Lerayer

0 commentaire